Combiner activité dans le bien-être et vente à domicile (VDI) chez Saporissimo

Accueil > L’actu > Combiner activité dans le bien-être et vente à domicile (VDI) chez Saporissimo

Christelle conseillère Saporissimo

Bonjour Christelle, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Christelle, j’ai 48 ans et suis maman de 2 ados.

Je suis praticienne de massage chinois depuis 7 ans.

Cette activité ne suffit pas à me faire vivre. J’ai besoin d’un complément de revenus. Mais je ne voulais pas d’une activité salariée.

Christelle activité bien être

Qu’est-ce que tu dirais à quelqu’un travaillant dans le bien-être qui réfléchit à trouver une activité complémentaire ?

De prendre une activité en corrélation avec ses valeurs professionnelles et personnelles.

L’idée, dans le bien-être, est de prendre soin de soi par le dehors et par le dedans. Nous sommes ce que nous mangeons a dit Hippocrate, non ? On dit aussi « Que ton alimentation soit ton 1er médicament ».

Les produits, les recettes sont en adéquation avec ce que je prône. Mon travail habituel est d’expliquer aux gens comment prendre soin d’eux physiquement et aussi au travers de la diète chinoise.

Deux activités complémentaires

Et que retiens-tu de Saporissimo ?

La 1ère chose : pour un indépendant, on reste indépendant, maître de notre emploi du temps. On ne nous impose pas de contraintes.

La 2ème chose : dans un cas comme dans l’autre on peut parler des 2 activités. Certains de mes clients ont eu des parcours transverses. Les activités peuvent s’alimenter l’une l’autre.

Et la 3ème chose : pour mon activité dans le bien-être je suis seule. L’accompagnement et l’encouragement disponibles chez Saporissimo me donnent aussi du courage pour continuer de développer mon autre activité.

Cela m’a aussi donné des outils, ne serait-ce que dans la façon de parler des choses et de les proposer. Je ne présente plus les choses de la même façon.

J’ose plus facilement parler de mes massages. A un moment, je parlais plus facilement de Saporissimo que de mes massages alors que j’avais commencé Saporissimo bien après !

Est-ce Saporissimo est cohérent avec tes valeurs ?

Complètement. Je suis pour une alimentation saine.  Je préfère d’ailleurs les produits artisanaux bien faits à du bio qui a beaucoup voyagé. Je promeus des recettes de saison. Je suis pour les circuits courts, et Saporissimo est le seul intermédiaire entre l’artisan et le client. Ce sont des productions de pleine terre, respectueuses des saisons. Les produits sont dans des pots en verre, conservés à l’huile d’olive. Nous faisons la promotion d’une cuisine maison.

Mais surtout j’apprécie l’humain chez Saporissimo. C’est ce que je mets toujours le plus en avant. Les encadrants sont top et j’aurais aimé les trouver plus tôt dans ma vie et dans les entreprises que j’ai quittées.

Beaucoup de bienveillance, un super accompagnement, de la gentillesse. C’est cela qui m’a le plus stupéfiée !

Produits de petits producteurs

Comment conjugues-tu ton activité Saporissimo avec tes horaires des massages ?

Cela m’a demandé de la discipline. Je n’ai pas de vrais horaires, j’ai dû apprendre à délimiter des temps pour l’un et pour l’autre. J’ai besoin d’un peu de temps pour passer de l’un à l’autre. Je détermine mon programme à la semaine, sauf pour les Dégustations et les préparations aux Dégustations que je connais plus à l’avance. Et puis je m’adapte.

Il faut intégrer qu’il y a un travail annexe aux Dégustations. Il faut se caler un temps de travail Saporissimo en dehors des Dégustations et des préparations. Il faut un peu de rigeur.

Combien te rapporte une Dégustation Vente ?

Une centaine d’euros. C’est moins rentable que mon activité dans le bien-être. Saporissimo est un complément. Et lorsque j’anime des Dégustations Vente, je n’ai pas l’impression de travailler. Je n’ai pas eu non plus à me former pendant des années comme pour mon activité de massage.

Les Dégustations Vente … et le reste

Qu’apprécies-tu le plus quand tu animes des Dégustations Vente ?

La gaité des gens. Le plaisir de les entendre dire « oh c’est bon », « cela a du goût ».

Les échanges, les nombreuses interactions. C’est toujours très animé et vivant.

Et informatiquement c’est compliqué ?

J’ai un tout petit peu galéré au début. Mais j’ai été bien aidée. Maintenant c’est simple.

As-tu du mal à obtenir des rendez-vous ?

Dans l’absolu non lorsque j’appelle les bons clients. La convivialité et un partage gustatif font toujours envie.

La différence avec le massage, c’est que j’ai un listing à relancer. Pour les massages, je ne peux pas, je suis obligé d’attendre que les gens viennent à moi.

Recette de Christelle

As-tu eu du mal à t’approprier le concept, les recettes, les produits ?

Non pas du tout. Cuisiner est naturel. J’ai incorporé de nouveaux produits et des nouvelles recettes et cela a été simple. Ce sont toujours des recettes accessibles. On ne fait pas « du Troisgros » qui est établi pas loin de chez moi !

Christelle quels sont les produits Saporissimo que tu préfères ?

J’en aime vraiment beaucoup.

Mes enfants sont fana de la passata, et bien évidemment des pâtes et du riz. Moi, j’ai un faible pour les 7 saveurs, pour les petits oignons, … c’est très varié.

Laisser un commentaire