Le produit du mois

Le basilic, star méditerranéenne

Le basilic

Le basilic, star incontestable de la cuisine des beaux jours. Compagnon idéal des tomates, sous toutes leurs formes, en salade simple ou Caprese (tomate-mozzarella), en sauce. Sa saveur relève également bien celles des aubergines, des concombres ou des courgettes.

Et quoi de plus simple que cette association un peu magique entre une très bonne sauce tomate et du basilic frais, comme dans cette délicieuse sauce tomate artisanale. Et pour rester très Méditerranéen, combinez-le à du thon.

C’est l’ingrédient du plus classique et éternel des pestos, le pesto Genovese. Ce pesto, nous aimons le mettre à « toutes les sauces » ! Et tout spécialement celui-ci, bio et extra.

Lorsque vous ne pouvez en trouver du frais, ayez-en toujours du semi-frais au réfrigérateur. La saveur et la fraîcheur du basilic frais. C‘est assez incroyable.

Tentez-le aussi sur des fruits ou en sorbet. Très intéressant et toujours sa fraîcheur caractéristique. Un exemple avec ce carpaccio de melon.

Sous toutes ses formes, directement d’Italie jusqu’à chez vous. Lors Dégustation-Vente ou commandé en ligne

Le basilic sous toutes les formes

Vous avez envie de le découvrir, ainsi que d’autres produits qui donneront de la saveur à votre cuisine, accueillez une de nos Dégustations Vente. Sinon n’hésitez pas, vous en trouverez toute l’année sur notre site. 

Le basilic facile à planter

C’est la plus utilisée des herbes Méditerranéennes. Il pousse facilement, mais c’est sous le chaud soleil du Sud qu’il se développe le mieux et qu’il est le plus riche en arômes. En avez-vous déjà vu, grands de près d’un mètre de haut. Un joli vert frais comme sa saveur. Sans aller jusque-là, plantez-le plutôt au soleil. Abritez-le du vent. Arrosez-le sans exagération. Pour le planter, l’idéal est le printemps. Il vous durera toute la saison si vous le coupez correctement, un peu au-dessus du nœud de la branche concernée. Vous pouvez aussi cueillir des feuilles. Choisissez-les grandes et laissez grandir les petites.

Quel type de basilic pour quelle saveur, fraîche, citronnée ou poivrée ?

Les basilics à petites feuilles ont un parfum plus citronné. Les basilics à grandes feuilles ont des odeurs qui évoquent le jasmin, la réglisse et aussi le citron. Le basilic pourpre a un parfum un peu poivré. Le basilic thaï est lui plus poivré.

Conserver son basilic

Le basilic perd beaucoup de son arôme en séchant. Nous préférons le consommer frais ou semi-frais. Vous pouvez aussi disposer des feuilles dans l’huile d’olive avec un peu de sel et les laisser au réfrigérateur. Elles vont se confire et vous pourrez les déguster toute l’année. L’huile aura aussi pris une belle saveur.

Bien utiliser votre basilic en cuisine

Frais, ajoutez-le au dernier moment aux sauces ou salades. Et veillez à ne pas mixer les feuilles de basilic, elles s’oxydent et perdent une partie de leurs arômes. Nous vous recommandons de le découper à la main, le chauffage le dégrade. Évitez donc aussi les ciseaux. Pour faire le fameux pesto genovese, on l’écrase avec un pilon dans un bol en pierre.

On peut aussi congeler des cubes de feuilles fraîches découpées ou érasées auxquelles aura été ajoutée un peu d’huile d’olive (éventuellement sous forme de cubes à glaçons faciles à utiliser).

Quelques-unes de nos recettes préférées avec du basilic

Quelques unes de nos recettes au pesto bio

Notre site intègre pas mal de recettes avec du basilic. Tapez basilic dans la case Ingrédients de notre page recette, et toutes les recettes en contenant s’afficheront.

Juste une pour le plaisir

Sorbet tomates basilic

Les bienfaits du basilic

Le basilic est riche en vitamine K, nécessaire à la coagulation du sang. Le basilic contient aussi des antioxydants. Et comme on peut en consommer régulièrement, ses apports ne sont pas négligeables. Et comme toutes les herbes aromatiques, il vous donne envie et vous permet de cuisiner facilement des bons produits sains comme des légumes, des légumineuses, sans trop d’apport de gras.

Des légendes de passions folles

Des légendes de passions

Les Égyptiens l’utilisaient mélangé à d’autres herbes pour des offrandes. On raconte qu’il serait né au pied de la croix du Christ, cueilli par l’impératrice Hélène, mère de Constantin.

Une plante qui arrive d’Inde avec sa légende

Le basilic a été rapporté en Europe par Alexandre le Grand au IVe siècle avant J.-C., de retour d'une campagne en Asie qui l’emmena presque jusqu’en Inde.

Avec la plante est arrivée la légende indienne d'une jeune fille nommée Vrinda. Son mari meurt et la jeune fille, détruite de douleur s’immole vive sur le bûcher funéraire de son mari. Les dieux, pour lui rendre hommage, ont créé une plante parfumée (Tulsi ou basilic) à partir de ses cheveux brulés. Et le basilic devint un peu sacré. Dans certains tribunaux indiens les témoins peuvent prêter serment un brin de basilic à la main.

Une histoire qui se transforme en Europe…mais reste dramatique

En Europe, l'histoire évolue. Vrinda devint Elizabeth, incapable de supporter l'idée de se séparer du corps de son mari bien-aimé. Elle lui coupe la tête et l'enterre dans un pot de basilic. Elizabeth baigne le basilic de ses larmes et meurt de chagrin. La plante grandit jusqu’à devenir un objet de pèlerinage. Cette histoire inspira des écrivains, poètes et peintres. Ils associèrent basilic et folie, celle d’Elisabeth, folle de douleur. Et le Tulsi devint alors le Basilic, un animal mythique qui grandit dans les cerveaux de ceux qui respirent la plante.